Comment éviter l’aquaplaning en voiture ?

Voiture qui fait de l'aquaplaning sur une route mouillée sous la pluie

Redouté par de nombreux automobilistes, l’aquaplaning porte de nombreux noms : aquaplanage, hydroplaning ou encore hydroplanage. Quelle que soit l’appellation utilisée, il s’agit toujours du même phénomène : lorsque la voiture dérape sur une route mouillée. Pour vous permettre de rouler sereinement sous la pluie, il est important de comprendre l’aquaplaning. Ainsi, vous pourrez facilement l’éviter et saurez comment réagir si votre voiture dérape.

Qu’est-ce que l’aquaplaning ?

Si vous observez la structure de vos pneus, vous vous apercevrez que ceux-ci sont constitués de nombreuses stries. Toutes ces rainures vont avoir plusieurs utilités, notamment :

  • De permettre aux pneus de bien adhérer à la route ;
  • D’évacuer l’eau qui s’accumule par temps de pluie.

Lorsqu’il pleut, si l’eau n’est pas correctement évacuée, elle va s’accumuler devant le pneu. Cela va alors créer une pellicule entre la roue et la chaussée, empêchant l’adhérence du pneu.

Lorsque cela survient, votre voiture va commencer à patiner. Sans contact entre la route et vos pneus, vous aurez beau freiner, accélérer ou braquer votre volant, votre voiture ne répondra plus. Elle peut alors se mettre à glisser et à déraper, ce qui peut vous mettre en danger, ainsi que les personnes autour de vous.

En perdant ainsi le contrôle de votre voiture, vous pourrez rapidement sortir de la route ou partir en tête-à-queue.

Comment éviter de faire de l’aquaplaning ?

Vous l’aurez certainement déjà compris, vos pneus vont jouer un rôle essentiel pour vous éviter de faire de l’aquaplaning. Plus vos pneus seront usés, plus vous risquez de glisser sur une route mouillée. En effet, si les sillons ne sont pas suffisamment profonds, ils ne pourront pas évacuer l’eau correctement. C’est pour ça que vous devez régulièrement les inspecter pour contrôler leur usure.

Si vous atteignez le témoin d’usure, c’est que les rainures font moins de 1,6 millimètre de profondeur. Dès lors, vous avez l’obligation légale de changer vos pneus. Si vous ne le faites pas, vous prenez non seulement le risque de faire de l’aquaplaning, mais aussi de recevoir une amende. Même si vous n’avez pas un gros budget, vous pourrez facilement trouver des pneus pas chers ou d’occasion pour les remplacer.

En plus de leur état, pensez aussi à contrôler la pression de vos pneus. S’ils sont sous-gonflés, vous vous exposez également à des risques d’aquaplaning. En effet, avec une pression insuffisante, ils auront une moins bonne adhérence sur la route.

Enfin, quand il pleut, réduisez votre vitesse. En roulant plus lentement, vous permettez aux pneus de mieux évacuer l’eau, limitant les risques de glisser. De plus, sous la pluie, vous avez une moins bonne visibilité. Deux éléments qui pourront allonger vos distances de freinage !

Conducteur au volant de sa voiture sous la pluie

Source : Unsplash

Comment réagir quand ma voiture fait de l’aquaplaning ?

Quand la voiture commence à faire de l’aquaplaning, on peut avoir tendance à paniquer. Or, la panique va vous faire réagir brusquement, ce qu’il faut à tout prix éviter dans cette situation ! Même en prenant des précautions et en roulant avec des pneus Michelin de qualité, il est possible de perdre le contrôle de sa voiture.

En général, l’aquaplaning ne dure quelques secondes. Au bout de ce court laps de temps, au moins une de vous roues motrices devrait réussir à revenir en contact avec la route. Vous pourrez alors tenter de reprendre le contrôle de votre véhicule.

Mais tant que vous faites de l’aquaplaning, ne touchez à rien. Non seulement vous n’arriverez pas à freiner ni à faire tourner votre voiture, mais vous risquez en plus d’aggraver la situation. La seule chose à faire est donc de lever le pied de l’accélérateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *