Evitez le coup du lapin, faites le réglage des appuie-têtes

Depuis les années soixante, les appuie-têtes ont fait leur apparition dans la majorité des véhicules. Chaque voiture en est aujourd’hui équipée en version standard et même les trois appuie-têtes arrière font plutôt partie de la règle que de l’exception. Malgré les efforts fournis par les constructeurs automobiles en la matière, les automobilistes font souvent mauvais usage des outils mis à leur disposition.

Une étude a démontré que plus de la moitié des conducteurs roule avec un appuie-tête mal réglé. Pour un bon réglage, le haut de l’appuie-tête et celui de votre tête doivent être à la même hauteur. La distance entre la tête et l’appui doit être aussi petite que possible avec un maximum de 7 cm. En cas de collision, votre corps continue de se mouvoir à la même vitesse. Au moment où la ceinture vous retient, votre nuque subit des contraintes très importantes. Elle est pliée d’abord vers l’arrière et ensuite renvoyée vers l’avant. Il est très important que l’appuie-tête ‘suive’ au mieux ce mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *