L’ABS, les abc de la sécurité

Les véhicules neufs vendus aujourd’hui sont équipés de l’ABS (Anti Block System). Comme son nom l’indique, ce système développé par Bosch empêche le blocage des roues en cas de freinage appuyé. Depuis 2004, la législation européenne impose l’équipement ABS en série à l’ensemble des nouvelles voitures commercialisées dans l’Union.

Mais contrairement aux idées reçues, son principe n’est pas de raccourcir la distance de freinage mais bien d’offrir un contrôle de la voiture en toutes circonstances. Cela signifie que lors d’un freinage énergique, une voiture dépourvue d’ABS continue à aller tout droit car ses roues se bloquent. Alors qu’équipée de l’ABS, la voiture reste maîtrisable, le conducteur pouvant éviter l’obstacle, en actionnant normalement le volant.

Concrètement, face à un obstacle, il est important de continuer à freiner constamment et de fixer l’endroit où l’on veut passer et non de regarder l’obstacle. Car en fixant ce dernier, on ne pourra l’éviter. Pour vous en rendre compte, faites le test dans une des écoles de maîtrise automobile ou entraînez-vous dans des endroits déserts et étendus (comme sur des parkings vides de grandes surfaces).

Imaginez la présence d’un obstacle à un endroit précis, prenez un peu de vitesse, freinez au maximum au niveau de l’obstacle et puis tournez le volant en appuyant à fond sur la pédale de frein. Vous aurez vite compris l’utilité de l’ABS devenu aujourd’hui indispensable à notre sécurité et à celle des autres usagers.

Le mécanisme d'ABS sur une moto BMW K75. Notez la roue dentée et le capteur à côté du disque.

Le mécanisme d’ABS sur une moto BMW K75. Notez la roue dentée et le capteur à côté du disque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *