Une meilleure tenue de route grâce au système ESP

Les programmes électroniques de stabilité (ESP) sont les anges gardien du 21e siècle. En France, l’ESP équipe obligatoirement tous les nouveaux véhicules mis en circulation depuis le 1er janvier 2012. Ce sont des systèmes qui s’enclenchent lorsque la voiture part en dérapage. Rappelons cependant que ce n’est qu’un ultime fétu de paille auquel se raccrocher.

Car lorsque l’ESP s’enclenche, cela signifie que le conducteur a déjà commis une kyrielle de fautes : roulé trop vite , freiné trop brusquement, mal estimé une situation ou tout simplement mal vu…

L’ESP détecte au moyen de plusieurs capteurs le moment où la voiture sort de sa trajectoire. Le système essaiera, en diminuant la puissance et en freinant sur une ou plusieurs roues, de remettre la voiture dans l’axe, dans les limites de la physique évidemment.

Il existe aujourd’hui des prototypes équipés de caméras et de radars qui détectent un potentiel obstacle devant la voiture. Ces systèmes sont même capables d’effectuer un arrêt d’urgence sans que le conducteur n’effleure la pédale de frein.

Autre nouveauté, la possibilité de laisser la voiture corriger elle-même un peu les coups de volant pour la stabiliser si elle patine sur les roues arrière. Pour l’heure, ce sont encore des images du futur, mais elles sont diablement efficaces quand même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *